03 74 09 57 89
Champagne-Ardenne / Lorraine / Picardie / Ile de France

Vous êtes ici : Accueil > Savoir-faire > Recherche de fuite

AVM: RECHERCHE DE FUITE, VITRY-LE-FRANÇOIS (51)

L'expérience et la compétence d’AVM à Blacy près de Vitry-le-François dans la Marne (51) permettent d'effectuer les contrôles suivants :

La détection proactive de fuites d'air comprimé

Réparer une seule fuite de 2mm à 8 bar représente une économie de 3.000 euros par an !

La détection de fuites devrait être une priorité absolue quand on sait que, sans programme de chasse aux fuites, elles représentent 30 à 40 % du volume consommé. Malheureusement, les responsables de maintenance les ignorent trop souvent.

Détection des fuites d'air comprimé

Les exigences imposées depuis quelques années déjà et aujourd’hui encore aux responsables de maintenance et de production représentent un véritable labyrinthe. En effet, les objectifs pour positionner l’entreprise de manière plus compétitive semblent souvent contradictoires. Il faut diminuer les coûts énergétiques, réduire les investissements dans la maintenance et prester mieux avec des équipes réduites, mais simultanément assurer le fonctionnement optimal de l’outil pour produire plus, mieux et moins cher.

Fuites d’air comprimé = lourdes conséquences
Les dysfonctionnements et les pannes à l’origine de défectuosités sur les outils de production peuvent avoir de lourdes conséquences sur la production et la logistique. Conséquences que les objectifs de compétitivité ne permettent plus ! Dans ces circonstances, un programme de maintenance prédictive (ou prévisionnelle, suivant le vocabulaire utilisé) des installations s’avère une des priorités décisives et stratégiques. La détection des fuites d’air comprimé, même les plus petites, et leur réparation s’inscrit idéalement dans cette stratégie. D’autant plus que l’air comprimé est très énergivore.

Un gaspillage inacceptable : Une seule fuite de 2mm coûte 3.000 euros par an.

Avant de penser aux économies à réaliser sur l’installation d’air comprimé elle-même pour en augmenter le rendement et réduire les frais d’énergie, mieux vaut penser d’abord à supprimer le terrible gaspillage généré par les fuites. La réparation d’une seule fuite de 2mm à 8 bar représente une économie de 3.000 euros par an. Or, il faut savoir que les répartition consommation d'air compriméfuites peuvent apparaître partout sur le réseau ; raccords sur ligne, purgeurs, filtres, régulateurs de pression, vannes, raccords rapides, tuyaux en caoutchouc, etc. Et il y a encore bien d’autres localisations, dans les endroits les plus cachés comme dans les plus inaccessibles.

Un véritable programme proactif de chasse à ce type de gaspillage n’en est que plus indispensable pour réduire la perte à un volume raisonnable de 5 % du volume consommé. Partant d’un volume de perte de 30 à 40 %, l’économie énergétique et financière est considérable. La moyenne internationale de perte (Plant Support & Evaluation Inc.) est de 34 %. C’est-à-dire qu’un compresseur sur trois fonctionne uniquement pour alimenter les fuites !

Pour optimiser le coût de l’air comprimé, l’éradication des fuites est une priorité absolue

La suppression des fuites n’est pas le seul moyen d’optimiser le coût de l’air comprimé. L’optimisation de la production (régulation, vitesse variable et récupération de chaleur) et l’optimisation du traitement (sécheur, filtres et condenseur) sont des pistes à ne pas négliger. Il y a donc encore un grand potentiel chez les utilisateurs pour réaliser des économies d'énergie dans le domaine de l’entraînement pneumatique. Mais la chasse aux fuites est l’action à placer en priorité. L’investissement requis est faible. Deux heures suffisent à la prise en main d’un détecteur SDT et la recherche de fuites est simple à effectuer. Enfin, les économies sont substantielles pour un retour sur investissement immédiat. A l’opposé des autres actions qui visent l’amélioration du rendement d’un circuit d’air comprimé, comme le montre ce graphique extrait de l’étude « Compressed Air Systems in the European Union » du programme Européen SAVE.

Source : www.sdt.eu

« Diagnostiquer, analyser, conseiller  »

AVM: Analyse vibratoire et maintenance en France

Experts en maintenance situés à Vitry-le-François dans la Marne (51), AVM s’adresse aux entreprises du secteur industriel du quart Nord Est de la France pour une maîtrise totale et optimale de leur chaîne de production en proposant un audit préventif sur l’ensemble des équipements électromécaniques.

  • Conseil
  • Analyse
  • Diagnostic
  • Optimisation

Actualités


Certification - Analyse Vibratoire ISO 18436-2

Notre technicien vient d'être certifié

 

ANALYSE VIBRATOIRE POUR LA SURVEILLANCE DES MACHINE NIVEAU 2 - ( ISO 18436-2)


Thermographie

NOUVEAUTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Contrôle électrique par thermographie infrarouge

Le contrôle électrique des installations  par thermographie infrarouge est un élément essentiel de la prévention des incendies d’origine électrique : qui représente 30% des départs d’incendie en industrie.
L’objectif est de mettre en évidence les défauts liés aux problèmes de connexion, de surcharge ou de déséquilibrage dans les équipements électriques.
Le contrôle par thermographie permet de prévenir les risques de départ d’incendie et préserve ainsi la sécurité des biens et des personnes. Il permet également de limiter les coûts engendrés par les arrêts de production, la rupture de la chaîne du froid, etc.


Bonne visite

AVM vous souhaite la bienvenue sur son site internet.

AVM Saint-Dizier